Pourquoi souscrire à une mutuelle pour les jeunes ?

S’agissant de la mutuelle, les personnes travaillant à leur propre compte, c’est-à-dire sans employeur, peuvent bénéficier de ces garanties également.

Compte tenu de la faible participation de l’assurance maladie au niveau du remboursement des soins, adhérer à une mutuelle santé permettra aux travailleurs non salariés, ou aux jeunes salariés de compenser ces insuffisances de prestations. Ce type de complémentaire santé promet divers avantages aux TNS ainsi qu’à leur famille. Les assurés peuvent jouir d’un remboursement optimal sur les postes négligés par la sécurité sociale, notamment celui de l’optique et du dentaire. La prise en charge des besoins en soins médicaux est également meilleure.

Les atouts d'une mutuelle avec nos solutions

La catégorie des travailleurs non salariés inclut les corps de métier de la profession libérale (dentiste, médecin, avocat, infirmier…), les commerçants, les artisans, les auto-entrepreneurs et les gérants des entreprises (EURL, SaRL, PMI, PME…). Les jeunes salariés peuvent également faire partie d'un régime de fonctionnaire, d'entreprise mutuelle, ou etre encore rattaché la mutuelle de leurs parents en fonction de leur statut d'étudiant.

La Loi Madelin du 11 février 1994 autorise tout individu jouissant du statut de travailleur non salarié à soustraire les cotisations qu’il doit verser à la complémentaire santé ou à l’assurance santé de son bénéfice imposable. L’organisme d’assurance ou de complémentaire santé doit cependant disposé d’un label prévu par cette loi. En outre, les privilèges fiscaux permettent à l’assuré de réduire son revenu imposable, et de ce fait de payer moins d’impôts.

L'aide à la complémentaire santé pour les tns

La sélection de la meilleure complémentaire santé TNS n’est pas une étape facile puisque de nombreux éléments clés sont à considérer. En premier lieu, il convient d’analyser vos besoins et ceux de votre famille en les soumettant aux remboursements octroyés par l’assurance maladie. Ensuite, liez les prestations manquantes que proposent les organismes d’assurance. Pour ce faire, il faudra vous renseigner sur le mode de remboursement en pourcentage adopté par la complémentaire santé. Le plus important est d’obtenir le coût réel. Prévoyez en parallèle une couverture pour quelques risques comme l’hospitalisation pour vous éviter les mauvaises surprises. La dernière étape reste la comparaison des offres pour vous aider dans votre choix final. Vous pouvez en fonction de vos revenus bénéficier d'une aide à la complémentaire santé. Pour cela vous devez vous renseigner aupres de votre caisse d'assurance maladie sur le sujet.